Au Coeur de Soi
Au Coeur de Soi

La Femme et le Deuil

 

Vous êtes en situation de perte de quelque-chose  (objet inanimé : perte d’un emploi), animé (mort d’un être cher)

Vous, mesdames, vous avez une grande capacité de récupération face à ces situations de coupure et de rupture dans  la vie.

Comment localiser cette force ?

Un petit exercice : 3 inspirations/expirations toujours en position assise : posez- vous dans  l’inspire, allez voir en vous, dans votre corps où se localise le sentiment que vous vivez en ce moment (de perte, de trahison, de manque..), quelle forme elle prend (boule à l’estomac, brulure dans le dos...) ; Sans jugement, vous accueillez. Une fois localisée : vous expulsez dans l’expire cette forme, cette sensation or de mon corps. Puis surtout dans l’inspire à nouveau, vous remplacez la place vide par de l’intention positive (bienveillance, amour à soi ou à la personne  partie.)

La nature à horreur du VIDE donc remplacez votre douleur par une intention de guérison personnelle de mieux être.

 

Qu’est ce que le deuil ?

L’Homme se construit que sur des phases de micro –deuil (séparation de la mère/ debout/socialisation, école, adolescence) Processus vagale de la construction de la génitalité.

L’étiologie du processus du deuil  est un  ensemble des processus psychiques mis en place après la perte d’un objet animé ou inanimé qui aboutissent, si tout va bien,  à renoncer à cet objet perdu et à s’y détacher.

Il va falloir remplacer la place laissée vide,  reconstruire intérieurement un autre objet interne : objet de remplacement sans culpabilité (symbolique). Tout cela se fait par de phases qu’il faut accepter car elles permettent à la personne de guérir et d’exorciser ses blessures (d’abandon/injustice.)

(Trauma, l’anesthésie, la colère, le déni, la dépression, l’acceptation, la résiliation et le vivre)

 

Les Hommes et les femmes sont- ils égaux face au deuil ?

N’aux  réactions émotionnelles sont différentes: l’homme se tait et agit, la femme bouge et parle.

L’homme exprime sont deuil par des actes/silence

Un homme en deuil est extrêmement FRAGILE, car il conditionné depuis son enfance à ne pas montrer ses sentiments

La plupart restent silencieux, souvent quand  on lui pose la question on ne le nomme pas «  comment va la famille ? » et votre femme ? Il reste invisible. Il est plus facile pour eux de vivre le deuil SEUL (les hommes vont plus sur les tombes que les femmes ; lieu où se fait le deuil loin de tous ; l’homme se plonge dans l’ordinateur) ; ou se jette dans l’ACTION, par peur de l’intensité de ses émotions (sport à risques, conduite risquée,  sexualité débridée, alcool) = attention : ce sont des signes  de grande détresse intérieure.

La femme, elle, est dans l’émotion par l’expression

« Parce qu’il ne parlait jamais, alors moi j’allais, je courrais dans tous les sens pour trouver quelqu’un avec qui parler tant je me sentais seule et désemparer face à ma douleur.. »

La femme doit DIRE, faire passer ses émotions, s’exprimer (La femme dans les sociétés ancestrales ont toujours été des passeuses de rites, passage de l’étape de la fille à jeune fille pour devenir mère et ainsi de suite  (ex : les pleureuses..): verbalisation de ses étapes fondamentales oubliées aujourd’hui par notre société et prises en charge par elle. Mais nous l’avons encore toutes en NOUS par notre CYCLE.

  Le CORPS féminin et sa propre capacité à la renaissance dans le deuil ?

Nous portons la vie et nous la transmettons chaque mois par notre cycle menstruel

Voilà la clé de libération inconsciente, grande capacité à faire la transition d’un ETAT à un AUTRE par notre rythme physiologique, pourquoi ?

Cycle menstruel : 4 micro deuil tous les mois

Chaque phase demande une adaptation et le deuil de la phase précédente. Il faut aller puiser là dedans quand nous traversons des moments de Deuil intense,  aller repérer ces phases et les adapter pour mieux rebondir et dépasse le trauma. Réconciliation avec nous même et force pour aider son entourage au deuil (enfants et mari..).

Petite explication simple de fonctionnement du deuil au féminin :

- PHASE ASCENDANTE : (yang) : énergie vers l’extérieur, période pour entreprendre.

C’est l’ouverture à l’autre avec l’Amour inconditionnel pour autrui et pour soi même, c’est la confiance et la force en soi, et le moment de la grande créativité , moment où de grands projets peuvent prendre forme .

- Phase DESCENDANTE : PHASE DE DEUIL ICI (yin) ; l’énergie donc tournée vers l’intérieur. Le corps commence à préparer la perte (corps qui gonfle, membrane qui se forme, approche de règles)

C’est la période d’irritabilité et d’excès de tout parfois (boulimie/faire le ménage, ranger sa maison)

La Phase deuil est une énergie parfois destructrice pour la femme, mais qui peut être utilisée à bon escient si elle est conscientisée,  pour nettoyer les vieux schémas, les peines emmagasinées,  on peut s’accorder un moment pour  crier.

C’est la prise de conscience  que la MORT du passé est nécessaire à la naissance du futur.

LES REGLES sont le temps de DEUIL réel : c’est une Mort à soi même (membrane qui n’a pas pu recevoir le fœtus, la vie..).  L’occasion de pleurer son ancienne vie (la chose perdue ici). Temps de l’hibernation et de retrait (temps de pause, les douleurs physiques qui appellent la femme au repos, calme…)

Puis la  période forte de grande transition en attente du nouveau cycle qui s’annonce (LA VIE) : phase de mutation, de transformation

Au lieu d’être dans une énergie paralysante, on doit lui apprendre à se servir de cette énergie de réception pour être de l’OUVERTURE

La femme jette symboliquement tous les mois une vieille peau, une vieille structure pour en reconstruire une !

 

Claire Bazin Cipriani

Psychanaliste – Psychothérapeute

Présidente de l’association l’enfant et le deuil

https://www.facebook.com/claire.bazin.94?fref=ts

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© AU COEUR DE SOI - 2015